BitcoinQnA

Simple answers to your Bitcoin questions


bitcoinerheader

Errements courants

Conseils pour ne pas faire les mêmes erreurs que l’auteur


Errement Ajustement
Cryptos alternatives L’espace des cryptos regorge d’alternatives, d’applications dites de “finance décentralisée” et on y trouve aussi carrément des escroqueries. Il peut être très tentant de s’impliquer dans ces projets à la mode et apparemment plus rentables que le bitcoin. Presque tous ces projets ne sont rien de plus que du marketing et du buzz et doivent inciter à la prudence.
Acheter des bitcoins KYC Il est facile et rapide d’acheter des bitcoins en KYC (avec pièce d’identité obligatoire) auprès de Cash App par exemple. Nous ne voulons pas vous en dissuader, mais vous devez connaitre les implications de l’utilisation de ce service. Lorsque vous vous inscrivez auprès de ces entreprises, vous devrez fournir une pièce d’identité avec photo qui lie le bitcoin que vous achetez à votre identité officielle. Et parce que la blockchain est transparente, les entreprises de surveillance peuvent vous pister et surveiller vos futures transactions.
Ne pas explorer d’autres options d’achat Si vous n’appréciez pas le bitcoin avec KYC, quelles sont les autres options? Il existe des échanges Peer to Peer tels que Bisq et HodlHodl qui utilisent un service de séquestre pour vous permettre d’acheter des bitcoins à n’importe qui dans le monde, mais ils ne sont généralement pas aussi faciles à utiliser que les alternatives KYC. De loin l’option la plus simple est d’en acheter à un ami ou à un membre de votre famille. Demandez autour de vous, il y a plus de Bitcoiners que vous ne le pensez !
Ne pas exécuter de nœud Si vous n’utilisez pas votre propre nœud, vous utiliserez celui de quelqu’un d’autre que vous ne connaissez probablement pas. C’est ainsi que fonctionne le Bitcoin. Avoir un portefeuille connecté à votre propre nœud signifie que vous ne comptez sur personne d’autre pour effectuer des transactions, ce qui offre d’énormes avantages en matière de confidentialité. En utilisant votre propre nœud, vous pouvez également être sûr que les données affichées dans votre portefeuille sont exactes et respectent les règles du Bitcoin.
Laisser du Bitcoin sur les sites d’échanges Oui, j’avoue avoir acheté déjà du bitcoin KYC et l’avoir laissé sur les sites d’échanges de crypto par ignorance du fonctionnement d’un portefeuille. Sachez que si vous laissez vos bitcoins en ligne, cela revient à renoncer à sa propriété. Tout ce que vous possederez sera une reconnaissance de dettes (IOU). Il vaudrait mieux que vous vous renseigniez (avec notre aide, espérons-le) comment faire pour retirer ce bitcoin de l’échange et pour le placer dans un portefeuille dont vous contrôlez les clés privées. Plusieurs de ces sites ont été hackés par le passé et les gens ont perdu de grandes quantités de bitcoins. Ne faites pas partie des victimes.
Envoi de vos clés privées à quelqu’un Heureusement, nous ne sommes jamais tombés dans ce piège, mais c’est arrivé à beaucoup de monde. Il arrive couramment dans des groupes de discussion publics que sur Telegram qu’un escroc se fasse passer pour un memebre de la communauté Bitcoin offrant un soutien. Ne donnez JAMAIS ô grand jamais vos clés privées ou vos mots clé initiaux à qui que ce soit, surtout sur Internet.
Stocker les mots clés initiaux sans sécurité Vos mots clés initiaux (seed phrase) sont les clés de votre bitcoin, toute personne les possédant a accès à vos fonds. Vous devez donc sécuriser leur les stockage, mais pas au point d’oublier où vous les avez mis bien sûr. Croyez-le ou non, cela es déjà arrivé. Il ne vau mieux pas les garder sur votre ordinateur.
Envoi à la mauvaise adresse Grâce aux QR codes et aux fonctionnalités de détection d’erreur incluses dans les portefeuilles, ce genre d’erreur est de plus en plus rare. Les adresses Bitcoin sont de longues chaînes de chiffres et de lettres, il est donc toujours recommandé d’utiliser des codes QR ou à tout le moins de les copier/coller lors de l’envoi. Il est également utile de vérifier visuellement l’adresse au moins une fois avant l’envoi.
Être hyper-enthousiaste Plus vous en saurez sur le Bitcoin, plus vous allez vous enthousiasmer. Cela nous arrive encore maintenant ! D’autant plus si vous passez beaucoup de temps sur Twitter. Il arrive qu’on s’emballe et qu’on achète au dessus de ses moyens. Le Bitcoin est un actif jeune et extrêmement fluctuant et vous devez impérativement faire vos propres recherches et n’achetez que ce que vous consentez à perdre éventuellement. Il y a un dicton dans la communauté qui s’aplique ici et qui dit : «Soyez modeste et accumulez des sats».
Essayer le trading Le Bitcoin est extrêmement instable, il n’est pas inhabituel de voir une variation de prix de 20% dans les deux sens en une seule journée. Si vous avez peu d’expérience et que vous essayez de jouer les prix sur ces marchés, vous allez perdrez de l’argent. Avancez avec prudence.
Révéler votre identité (auto doxxing) Le Bitcoin vit sur internet, lequel regorge de voleurs tout comme dans le monde réel. Si vous révélez en ligne (ou dans le monde réel) que vous possédez des bitcoins, cela revient à inciter au vol les malfaiteurs et les escrocs. Une de leurs techniques courantes consiste à créer une personnalité en ligne complètement distincte de leur identité réelle pour s’imiscer dans la communauté Bitcoin sur internet.
Ne pas demander d’aide La communauté Bitcoin est dynamique et utile. Il existe des centaines de groupes Telegram, des pages GitHub ou reddit et des personnes sur Twitter qui sont prêtes à vous aider. N’hésitez pas à nous poser des questions. Si vous avez le moindre doute, demandez !.
Ne pas utiliser 2FA (authentification à deux facteurs) Tout ce que nous faisons en ligne est relié à notre messagerie. Si jamais celui-ci est compromis, pour un escroc, il peut être comme une porte ouverte sur votre vie. L’authentification à deux facteurs permet d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire pour vous protéger contre le piratage. Évitez d’utiliser la version SMS et optez pour une version utilisatn une application ou une clé. Vous avez par exemple Authy ou Google Authenticator.

Par Bitcoin Q+A | Traduction par @infos_sim | Support | Plus de ressources